Les intervenants

Des intervenants aux profils multidisciplinaires et aux approches complémentaires voire contradictoires échangeront sur l'économie circulaire. L'assistance aura pleinement l'occasion de partager son expérience, de questionner les intervenants, d'apporter son point de vue. Aux Tables Rondes de Tarn & Dadou, il n'y a pas d'exposés magistraux et tous les participants sont acteurs du débat.

Le programme est en cours d'élaboration mais vous pouvez d'ores et déjà retrouver les profils des intervenants qui ont confirmé leur intervention :


 

Delphine Batho, Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, sera représentée par son conseiller spécial, M. Raymond Cointe, qui interviendra à l'occasion de la première Table Ronde.

 


TR 1 : La transition environnementale


Emmanuel Delannoy, spécialiste du Biomimétisme, il est le fondateur de l’Institut Inspire, une initiative d’entrepreneurs, de scientifiques et d’individus unis par la conviction qu’économie et biosphère se doivent de marcher d’un même pas. Il est l’auteur d’un livre pédagogique et plein d’humour à la portée de tous les curieux, "L'économie expliquée aux humains".

Raymond Cointe, conseiller spécial au Cabinet de Delphine Batho, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie. Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, chargé de mission pour l’équipement et les transports à la Mission interministérielle de l’effet de serre (1993-97). Conseiller technique au Cabinet du Ministre de l’aménagement du territoire et de l’environnement (1999-2001). En 2001, il devient Secrétaire Général adjoint du SGAE au Service du Premier ministre. De 2007 à 2008, il a été Chef de la mission stratégie au secrétariat général du Ministère de l’Ecologie. Il est actuellement directeur de la Direction des affaires européennes et internationales (DAEI).

Arnaud Gossement, spécialiste en droit public et droit de l'environnement, il est membre du comité de pilotage des Etats généraux de modernisation du droit de l'environnement, Maître de conférences à Sciences Po Paris et chroniqueur juridique de l'émission BFM GreenBusiness.


François-Michel Lambert, Président de l'Institut de l'Economie Circulaire, il est Député des Bouches du Rhône et Vice-président de la Commission Développement Durable et Aménagement du Territoire de l'Assemblée Nationale.

 


TR 2 : Les nouveaux modèles économiques

Éric Fromant, spécialiste de l'économie de fonctionnalité, il est le fondateur du bureau d'étude SEFIOR et a travaillé près de dix ans au sein du Comité Européen de Normalisation (CEN).

Susy Barreau,  manager général France de la start-up internationale TerraCycle, fondée par Tom Szaky, un jeune entrepreneur américain qui a développé des process révolutionnaires pour valoriser des déchets jusqu'alors destinés à l'incinérateur : cigarettes, couches, chewing-gums, ... et qui à l'arrivée sont transformés en un plastique hybride recyclable à l’infini.

Fabrice Lodetti, gérant de Filatures du Parc où il a développé un réseau de récupération de tricoteurs européens et renouvelé intégralement l'outil de production, ce qui lui a permis d'ac centuer les performances de cette entreprise tarnaise de fil cardé.

 

 

 

 

Michel Lopez, responsable "Économie circulaire et déchets" à la Direction du développement durable de la SNCF. SNCF élabore sa politique « Economie circulaire » et tient son rôle d’entreprise publique de transports de voyageurs, de marchandises. Comme industriel également, l’entreprise est engagée dans la réduction de la consommation des ressources, en particulier non renouvelables, et travaille avec de nombreux partenaires  pour intégrer dans ses process aussi bien l’éco-conception que le développement des filières de recyclage, susceptibles de prendre en charge, les déchets et les matières produits pour l’exploitation de ses installations. 

 

TR 3 : Les synergies territoriales

 

Cyril Adoue, premier doctorant français en Ecologie Industrielle et Territoriale, il a accompagné de très nombreux projets territoriaux sur cette thématique dont il est le spécialiste national. Il est l'auteur de « Mettre en œuvre l’écologie industrielle », dans lequel il développe les avantages et inconvénients économiques, environnementaux et sociaux liées à l'impulsion de cette nouvelle économie.

Nathalie Boyer, déléguée générale de l'association Orée. Ingénieur agronome diplômée de l’École Supérieure Nationale d'Agronomie de Toulouse, elle a été pendant 10 ans responsable du "pôle Entreprises" à l'Agence Régionale pour l'environnement - Midi Pyrénées.

Alpha Dramé, Directeur de l'Institut International d'écologie industrielle et de l'économie verte, Vice-président de Fondetec, spécialiste et expérimentateur de l'écologie industrielle sur le canton suisse de Genève. Il a été élu municipal de la ville de Genève.

Grégory Lannou, Coordinateur du Club d'écologie industrielle de l'Aube dont le but est de sensibiliser et de mettre en relation les acteurs économiques locaux dans le cadre de projets de territoire en écologie industrielle pour répondre aux enjeux d'un développement plus durable, c'est-à-dire créateur de richesses et respectueux de la santé et de l'environnement.